Polypore du bouleau – et les hormones de reproduction

Le polypore du bouleau et son importance dans la régularisation des hormones de reproduction.

Énumérés ici, sont trois petits secrets inconnus de la plupart des gens, même des mycologues en rapport avec les propriétés régulatrices des hormones de reproduction du polypore du bouleau.

Polypore-du-bouleau

Polypore-du-bouleau

Premièrement, le polypore du bouleau contient de l’inhibiteur d’aromatase. L’aromatase secrété par notre corps est une enzyme qui convertit la testostérone et d’autres androgènes en hormone ressemblant à l’œstrogène, comme l’oestrodiale. Il y a de bonnes raisons pour lesquelles nous voulons éviter cela.

Parce que nous vivons dans un âge industriel et que nous sommes exposés de plus en plus à des composés xéno-hormonaux, comme les composés ressemblant à l’œstrogène (les xéno-œstrogènes) lesquels sont relâchés dans nos boissons et nos aliments par les plastiques d’emballage et qui sont aussi présents dans les aliments non-biologiques (à travers les pesticides et les engrais chimiques), les produits du soya non-fermentés ainsi que les produits laitiers ( qui proviennent de vaches enceintes de fermes non-biologiques, biologiques et bio-dynamiques). Ceci fait en sorte d’augmenter artificiellement le niveau d’œstrogène chez les hommes et les femmes de tout âge, ainsi que de créer des effets secondaires non désirables.

Le polypore du bouleau est l’organisme connu à ce jour contenant le plus d’inhibiteurs d’aromatases. Si nous voulons maintenir un niveau d’œstrogène adéquat, consommer des extraits de ce champignon peut être une bonne stratégie. L’inhibiteur d’aromatase contenu dans le champignon va réduire de beaucoup les transformations hormonales indésirables créées par les xéno-œstrogènes contenus dans les plastiques, les produits laitiers, les produits du soya ainsi que les aliments non-biologiques.

La deuxième raison pour laquelle le polypore du bouleau est excelle à balancer les hormones de reproduction est qu’il est une bonne source de l’inhibiteur du 5-alpha-réductase, lequel est responsable pour la transformation de la testostérone en di-hydro-testostérone (DHT). Le niveau de (DHT) est normalement vraiment haut chez les jeunes mâles à leur puberté. Mais en vieillissant, les hauts niveaux de DHT sont étroitement reliés à l’inflammation de la prostate, à l’hyperplasie bénigne prostatique ainsi qu’à la calvitie chez les hommes.

Les hommes approchants un âge moyen ou ceux souffrant des conditions précédentes en relation avec de hauts niveaux de DHT, devraient se porter beaucoup mieux en utilisant un inhibiteur du 5-alpha-réductase, dont le polypore du bouleau est la meilleure source connue à date. Quiconque voulant augmenter son niveau d’hormones androgéniques, devrait inclure les extraits de polypore du bouleau dans leur stratégie.

La troisième raison pour laquelle le polypore du bouleau devrait faire partie d’une quête de santé parfaite, est qu’il est très riche en une substance connue sous le nom d’ergostérol, lequel se convertis en vitamine D2 dans le corps, précurseur de la vitamine D3 et qui est aussi une puissante hormone androgène. La vitamine D2 est aussi produite par la peau par quiconque s’expose aux ultraviolets produits par le soleil. N’est-ce pas une coïncidence que le polypore du bouleau ne pousse que sur les bouleaux de la forêt boréale où l’exposition au soleil devient un problème 6 mois par année ?

L’ergostérol est aussi un inhibiteur d’angiogénèse. Les processus d’angiogénèse sont des processus de création de nouveaux vaisseaux sanguins qui nourrissent les cellules cancéreuses et les tumeurs. L’inhibition de ce processus va arrêter la création de nouveaux vaisseaux sanguins nourrissant les cellules cancéreuses, stoppant leur prolifération en les affamant à mort.

Traduction libre de:

Source; http://youtu.be/m81TMidulVY The Secret Life of the Birch Polypore par Nyishar

2 thoughts on “Polypore du bouleau – et les hormones de reproduction

  1. pascal says:

    il y quelques années, sur Arte, une émission interwiouvait un allemand qui se faisait pour lui et sa famille une décoction de ce champignon pour n’etre pas malade durant l’hiver….

    • francois_atdmn says:

      Brigitte, dis-toi que être malade n’est pas normal. Si ton corps a tout ce qu’il a besoin, le système immunitaire est tout à fait équipé pour gérer toute invasion. Quand la maladie y est, c’est signe de carence et de déséquilibre.

Répondre à francois_atdmn Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *