Polypore du bouleau, propriétés

Piptosporus betulinus, aussi connu sous les noms anglophones de Razor Strop, Birch Conk et plus communément polypore du bouleau en français.

Polypore-du-bouleau

Polypore-du-bouleau

Ce champignon, parce qu’il pousse exclusivement sur les bouleaux morts, concentre les substances anti-cancéreuses présentes dans l’écorce du bouleau, i.e. l’acide bétulinique et la bétuline que l’on retrouve aussi concentrées dans le chaga. Ces composés sont non solubles à l’eau, mais le sont à l’alcool. C’est pour cette raison que nous avons choisi l’extraction à l’alcool plutôt qu’un autre médium d’extraction. Après l’extraction à l’alcool, deux extractions hydriques sont opérées pour extraire le maximum des phyto-nutriments bénéfiques contenus dans le champignon.

Dans ces phyto-nutriments bénéfiques, on y retrouve un triterpènoïde pentacyclique, l’acide polyporénique laquelle est bactériostatique et anti-inflammatoire. L’acide bétulinique et les extraits d’ARN ont démontré leur aide au corps physique pour qu’il augmente sa production d’interféron, le composé principal utilisé pour combattre les virus. Le polypore du bouleau est excellent aussi pour combattre les mauvaises bactéries; l’acide polyporénique, l’acide bétulinique et l’acide ungalinique, lesquels sont responsables de cette propriété. La propriété anti-inflammatoire du polypore du bouleau est dûe à la présence du triterpène lanostane et de l’acide polyporénique. Des essais cliniques ont démontré des meilleurs résultats que la cortisone sur des inflammations spécifiques.

Ses utilisations traditionnelles sont multiples. Comme l’amadouvier et le chaga, il a été utilisé comme ‘amadou’. Quand il est sec et allumé par un chardon ardent, il peut rester allumé pendant des jours, aidant ainsi les nomades à transporter une source de feu d’une place à une autre. Pendant plusieurs millénaires, il a été le seul remède pour se débarrasser des parasites intestinaux de par son contenu élevé en huiles anti-parasitiques. Il était aussi utilisé comme antiseptique topique. Plus récemment, parce qu’il est à la fois mou et dure, il a été utilisé pour polir l’argenterie. Cette propriété a aussi été exploitée pour aiguiser à rasoir. Aujourd’hui, de par son haut contenu en cellulase fongique, il est utilisé pour blanchir le coton et dans le désencrage du papier recyclé.

Comme d’autres champignons médicinaux, le polypore du bouleau est une espèce très prometteuse pour promouvoir la santé. J’espère sincèrement que la prise de connaissance de ses propriétés va déclencher d’autres études cliniques et que les gens vont l’utiliser pour la guérison et la prévention des maladies.

 

Source: The Fungal Pharmacy: The Complete Guide to Medicinal Mushrooms & Lickens of North America, Robert Roger, RH (AHG), North Atlantic Books, 2011.

 

Lisez ici pour savoir comment le polypore du bouleau régularise nos hormones de reproduction et les conséquences sur la santé humaine.

6 thoughts on “Polypore du bouleau, propriétés

  1. Sauvage says:

    L an dernier on m a soigner un ulcere sur la jambe de 6mois d ecistance en une semaine avec le Piptorus .
    La 1iere nuit fut terrible tellement le champignon etait entrain d extraire le mal de ma jambe .
    8j apres tout ete refermer

  2. Herzog Michèle says:

    A Sauvage: Pouvez-vous m’expliquer comment vous avez employé ce polypore pour vous soigner. Merci très vivement à vous. Bonnes fêtes de fin d’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *